Sortie botanique du 14 mai 2012 : Villette
Article mis en ligne le 14 mai 2012
dernière modification le 16 mars 2014

par Philippe Pellicier
logo imprimer

Dans la douceur printanière,c’est encore un groupe d’une vingtaine de personnes qui a herborisé à l’entrée de Villette. Nous avons observé, entre autres, une crucifère jaune, en pleine floraison, très abondante le bunias d’orient (Bunias orientalis), plante envahissante comme la renouée du Japon ; des graminées : le pâturin bulbeux (Poa bulbosa), le pâturin des prés (P. pratense), le dactyle pelotonné (Dactylis glomerata) et sur un rocher calcaire la séslérie bleue (Sesleria caerulea) ; dans la prairie, l’orchis militaire (Orchis militaris) avec ses pétales en forme de bras, jambes et casque qui lui a donné son nom, la luzerne lupuline ou minette (Medicago lupulina), l’anthrisque sylvestre (Anthriscus sylvestris) qu’on reconnaît facilement grâce à son ombellule centrale avortée, la véronique germandrée (Veronica teucrium), la vesce cultivée (Vicia sativa) avec des stipules munies d’une glande nectarifère qui attire les fourmis qui, lors de leurs allées et venues le long de la tige, repousseront les insecftes susceptibles de s’attaquer à la plante, la mâche (Valerianella locusta), le tabouret perfolié (Thlaspi perfoliata) avec ses fruits déhiscents ; c’est une plante annuelle, c’est à dire que contrairement à une vivace qui passe l’hiver sous terre ou par un bourgeon au ras du sol, elle produit des graines qui constituent le moyen de subsistance hivernal.
Avant de se séparer, observation d’un circaëte Jean- le -Blanc, un rapace qui se nourrit essentiellement de serpents, aux plumes claires, au vol majestueux, planant.
Renée Reiller


Forum
Répondre à cet article
pucePlan du site puceContact puceMentions légales pucesquelette puce

2012-2018 © Nature en Tarentaise - Tous droits réservés