30 avril : Saint-Marcel en direction du rocher du Siaix
Article mis en ligne le 3 mai 2018

par Philippe Pellicier
logo imprimer

Nous nous retrouvons à huit dans un froid que nous avions déjà un peu oublié, tant les jours passés ont été chauds... Nous commençons notre herborisation dans la haie qui borde la piste qui rejoint le rocher du Siaix. C’est encore une occasion de revoir des espèces courantes des ce fond de vallée chaude. Nous attardons sur une collection d’érables : Érable à feuille d’Obier (Acer opalus), Érable champêtre (Acer campestre), Érable sycomore (Acer pseudoplatanus), Érable de Montpellier (Acer monspessulanus) et leurs hybrides. La Coronille arbrisseau (Hippocrepis emerus) est en pleine floraison tandis que la l’Hippocrépide à toupet (Hippocrepis comosa) commence à peine à ouvrir ses boutons floraux disposés en couronne. Nous observons quelques plantes plus banales, parmi lesquelles le Tamié commun (Tamus communis) dont l’extrémité des jeunes tiges est consommée comme des asperges sauvages. Des houblons (Humulus lupulus) poussent au bord du chemin et montent le long de quelques arbres.
En avançant d’avantage nous observons de beaux exemplaires d’Amélanchier (Amelanchier ovalis) en pleine floraison, ses feuilles ovales sont duveteuses sur la face inférieure ; sur un rocher presque verticale une belle colonie de Globulaire à feuilles en cœur (Globularia cordifolia).
Plus loin sur une pelouse sèche nous admirons l’Orchis boufon (Anacamptis morio) en fleurs en compagnie de la Globulaire allongée (Globularia bisnagarica). En bordure sur des rochers nous faisons la distinction entre Oeillet des rochers (Dianthus sylvestris) et la Tunique saxifrage (Petrorhagia saxifraga) : aucune des deux n’est fleurie et les feuilles se ressemblent. Bien qu’elle soient en apparence semblables (toutes deux deux dans la famille des caryophyllacées) les feuilles de l’œillet sont un peu plus grosses, l’œil doit s’exercer à faire la différence. La prairie héberge le Scorzonère d’Autriche (Scorzonera austriaca), plante du Sud de l’Europe et de l’Asie, présente en France seulement dans les Alpes du Nord, où elle est assez rare.
Nous n’avons pas vu le temps passé et il est déjà presque 20h30, la lueur a déjà baissé et nous ne nous en sommes pas aperçus...

Amélanchier ©Photo Ph. Pellicier Amélanchier ©Photo Ph. Pellicier Le Houblon ©Photo Ph. Pellicier Le Scorzonère d'Autriche ©Photo Ph. Pellicier Le Scorzonère d'Autriche ©Photo Ph. Pellicier La Coronille arbrisseau ©Photo Ph. Pellicier L'Orchis bouffon ©Photo Ph. Pellicier L'Orchis bouffon ©Photo Ph. Pellicier L'Orchis bouffon ©Photo Ph. Pellicier

pucePlan du site puceContact puceMentions légales pucesquelette puce

2012-2018 © Nature en Tarentaise - Tous droits réservés