3 juillet 2016 : Col de la Seigne
Article mis en ligne le 1er octobre 2016
dernière modification le 9 octobre 2016

par Philippe Pellicier
La vallée des Chapieux et la Combe neuve depuis la montée au col de la Seigne

Par un très beau temps frais nous partons à pied de la Ville des glaciers,dans la vallée des Chapieux au dessus de Bourg-Saint-Maurice, en prenant le sentier de la rive gauche du torrent direction du refuge des Mottets, puis le chemin du tour du Mont Blanc jusqu’au col.
Nous herborisons d’abord dans la mégaphorbiaie hygro-nitrophile à Oseille des Alpes (Rumex alpinus), Oseille à feuille d’arum (Rumex arifolius), Épilobe alpestre (Epilobium alpestris), Cerfeuil hirsute (Chaerophyllum hirsutum), Silene dioique (Silene dioica), Renoncule laineuse (Ranunculus lanuginosus), etc
Dans une zone humide à proximité nous notons quelques carex, le Blysme comprimé (Blysmus compressus), la renoncule à feuille d’aconit (Ranunculus aconitifolius).
Ensuite nous suivone le chemin qui remonte le torrent et herborisons dans la pelouse où nous notons entre autres :
- l’Astragale des ALpes (Astragalus alpinus) ;
- le Sainfoin obscure (Hedysarum hedysaroides) ;
- l’Anémone à fleurs de narcisse (Anemone narcissiflorum) ;
- la Centaurée nervée (Centaurea nervosa).

Après le refuge des Mottets nous avons herborisé ça et là lors de quelques arrêts. Dans la pelouse, zones humides et sur des rochers nous observons :
- la Gentiane de l’Écluse (Gentiana clusii) dont nous avons pu bien faire la différence avec la Gentiane acaule (Gentiana acaulis) que nous avons vue un peu plus bas. Les dents du calices sont triangulaires aiguës et sans membrane dans les sinus chez la première, tandis que les lobes sont en forme d’ogive avec une membrane nette dans les sinus. La première est calcicole, la deuxième acidophile ;
- plusieurs saules près des zones humides : le saule fétide (Salix foetida) aux petites feuilles à petites dents terminées par une glande, le saule à grande feuilles (Salix appendiculata), le saule noircissant (Salix myrsinifolia) dont les feuilles sont glauques à la face inférieure sauf à la pointe, le saul hasté (Salix hastata) aux longs chatons barbus.
- plusieurs laîches (Carex) dont la laîche à utricules contractées en bec (Carex rostrata), seul grand carex formant des colonies sur les berges des lacs de montagne à l’instar de autres grands carex qui peuplent les bords des eaux en plaine ; il se caractérise par des utricules vert-jaunâtre et une tige presque arrondie ;
- Près du col ou la neige est encore présente par endroit on observe :
- l’Azalée naine (Kalmia procumbens) en fleurs, elle peuple les cêtes ventées sur terrains acides ;
- la Gentiane orbiculaire (Gentiana orbicularis) ;
- la Potentille de Braun (Potentilla brauneana).

Au col nous devons nous emmitoufler du fait du vent froid qui souffle. C’est là qu’un peu en dessous du col nous pique-niquons.

La vallée des Chapieux et la Combe neuve depuis la montée au col de la Seigne ©photo Ph. Pellicier Le Vérâtre ©photo Ph. Pellicier Le Blysme compressé ©photo Ph. Pellicier L'orchis blanchâtre ©photo Ph. Pellicier L'orchis blanchâtre ©photo Ph. Pellicier Le Saul hasté ©photo Ph. Pellicier Le Saul hasté ©photo Ph. Pellicier La Gentiane de Clusius ©photo Ph. Pellicier La Gentiane de Clusius ©photo Ph. Pellicier La Gentiane acaule ©photo Ph. Pellicier L'Azalée naine ©photo Ph. Pellicier La Laîche à utricule en bec ©photo Ph. Pellicier Le Saul à feuille de serpollet ©photo Ph. Pellicier La Gagée fistuleuse ©photo Ph. Pellicier La Seslérie bleue ©photo Ph. Pellicier La Renoncule de Kûpfer ©photo Ph. Pellicier La Livèche mutelline ©photo Ph. Pellicier La Véronique couchée ©photo Ph. Pellicier Le Thym à pilosité variable ©photo Ph. Pellicier L'Aulne vert ©photo Ph. Pellicier La vergerette négligée ©photo Ph. Pellicier
qrcode:https://nature-en-tarentaise.org/3-juillet-2016-Col-de-la-Seigne



pucePlan du site puceContact pucesquelette puce

2012-2019 © Nature en Tarentaise - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.11
Hébergeur : SpipFactory