29 avril : Les Fontaines, la Gorge aux pigeons
Article mis en ligne le 28 mai 2019

par Philippe Pellicier

Nous nous retrouvons à huit pour herboriser à partir du hameau des Fontaines à Brides, en direction de la Gorge aux pigeons.
La première partie est le haut du mur qui borde le chemin avec des anciennes vignes au dessus. Nous observons le va-et-vient des fourmis sur la Vesce commune (Vicia sativa) qui visitent les glandes nectarifères noires, à la face inférieure des stipules, à la base des feuilles. En échange les fourmis font la chasse à tout intrus qui voudrait venir se nourrir au dépens de la plante. On dit que la plante est myrmécophile.
Nous notons aussi l’envahissement du pré tout proche par le Bunias d’Orient (Bunias oriantalis) qui commence à fleurir. Cette plante, quasiment absente de la flore de France il y a cinquante ans, est maintenant en train d’envahir les prairies de moyenne montagne au détriment des espèces indigènes, et au désespoir des agriculteurs car ce n’est pas une plante fourragère : le bétail la délaisse...
Nous observons beaucoup de Valérianelles ou mâche (Valeriana locusta) dont on distinguait deux espèce il y a peu : Valerianella locusta et V. rimosa dont les fruits étaient marqués d’un sillon longitudinal (observation à la loupe sur des fruits mûrs). Aujourd’hui ces deux espèces n’en font qu’une : on peut trouver tous les intermédiaires entre les fruits sillonnés ou non sillonnés.
Nous nous arrêtons sur :
- la Capselle rouge (Capsella bursa-pastoris subsp. rubella) qui diffère de la Bourse-à-pasteur par des sépales rougeâtres et ses silicules (les fruits) dont les bords sont concaves et non pas droits ;
- quelques pieds d’Holostée en ombelle (Holosteum umbellatum) déjà à moitié sèches ;
- L’Herniaire blanchâtre (Herniaria incana), plante formant des tapis vert grisâtre de par la pilosité de la plante ; C’est une plante de la famille des Caryophyllacées qui fréquente les pelouse sèches et les endroits terreux que l’on rencontre seulement en Tarentaise et Maurienne pour la Savoie, c’est une plante méditerranéenne dont les fleurs toutes petites n’ont pas de pétales ;
- Le Potentille inclinée (Potentilla inclinata), plante des pelouses et endroits secs dans les fond de vallées des Alpes internes et en Alsace.
La lislte complète est dans l’espace adhérent. Merci à Germaine Maître pour le secrétariat.

qrcode:https://nature-en-tarentaise.org/29-avril-Les-Fontaines-la-Gorge-aux-pigeons



pucePlan du site puceContact pucesquelette puce

2012-2019 © Nature en Tarentaise - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.11
Hébergeur : SpipFactory