Lundi 22 mai : Fontaine le Puits, piste 1100
Article mis en ligne le 6 août 2017

par Philippe Pellicier
logo imprimer

La piste 1100 à Fontaine-le-Puits est un lieu habituel pour nos balades du lundi. Mais nous n’avons pas l’habitude d’y aller si tôt en saison. Nous nous retrouvons une douzaine de personnes pour explorer le bord de la piste forestière où beaucoup de plantes n’ont pas encore fleuri.
Nous sommes à l’étage montagnard parmi les hêtres, les épicéas et quelques sapins, mais les abords de la pistes présentent des zones dégagées qui hébergent d’autres espèces.
Une des espèce caractéristique est le Trochiscanthe nodiflore (Trochiscanthes nodiflora (All.) W.D.J.Koch) qui croît dans les hêtraies dans l’ensemble des Alpes françaises, mais qu’à certains endroits. Cela en fait une plante assez rare qui est bien représentée dans les alentours de Moûtiers. C’est une plante de la famille des Apiacées (Ombellifères) de haute taille qui a une inflorescence s’allongeant rapidement de sorte qu’on ne voit pas l’ombelle caractéristique des plantes de la famille. Ses feuilles sont découpées en grands lobes ovales et aiguë, dentés. Au froissement les feuilles dégagent une odeur de céleri.
Parmi les autres plantes du talus de la piste on peut noter La Gesse printanière (Lathyrus vernus (L.) Bernh.) aux fleurs virant du rouge au bleu quand elles s’épanouissent, l’Aspérule odorante (Galium odoratum), la Gesse à feuilles de deux formes (Lathyrus heterophyllus L.). Plus loin dans le sous-bois on peut voir les dernières fleurs blanches de la Cardamine à sept folioles (Cardamine heptaphylla (Vill.) O.E.Schulz)
Nous nous attardons sur beaucoup de plantes communes pour faire un peu de pédagogie pour des nouveaux venus ou des vacanciers venant d’autres régions qui connaissent peu les plantes.




pucePlan du site puceContact puceMentions légales pucesquelette puce

Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Nature en Tarentaise - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.17