Assemblée générale 2014
Article mis en ligne le 18 mars 2014
dernière modification le 17 mars 2015

par Philippe Pellicier

Assemblée Générale 2014 : compte-rendu

Après l’accueil des participants, la présidente Germaine Maître remercie la municipalité de Moûtiers pour la mise à disposition à titre gratuit du local et excuse M. la maire de Salins. Elle excuse en outre Renée et Marie Reiller. La parole est ensuite donnée aux rapporteurs d’activité.
- Marie-Annick Villermet présente les activités mycologiques (annexe 1)
- Gaston Genet présente les activités mycologiques (annexe 2)
- un petit aparté de Marianne Meyer au compte-rendu pour évoquer le souvenir de M. André Roth disparu récemment et qui a été président de notre association.
- Marianne Meyer présente le livre de Leica Chavoutier et Vincent Hugonnot récemment publié par la fédération « Mousses, hépatiques et anthocérotes du département de la Savoie (France) ». Leica a été membre de notre association pendant des années et la travail sur la bryophytes fait dans les années quatre-vingt sont ne sont certainement pas pour rien dans cet parution.
- Marianne dans la suite du compte-rendu d’activité présente le portail « mycoflore » mis en place par la FMBDS qui vise à recenser l’état présent et passé de la fonge (équivalent de la flore pour les champignons). Sur la carte de la région on peut voir reporter par espèce les observations, dont celle de « Nature en Tarentaise ».
Le compte-rendu d’activités est soumis au vote de l’assemblée qui l’approuve à l’unanimité.

La trésorière Marie-Hélène Jugand présente le bilan financier à l’équilibre (en annexe).
Quelques personnes demandent des précisions mineures.
Le bilan financier est soumis au vote de l’assemblée qui l’approuve à l’unanimité.

Le vice-président Philippe Pellicier présente le rapport moral (annexe 3).

Discussions.
L’assistance est ensuite invitée à poser des questions ou faire des propositions.
- Marianne Meyer demande si nous avons eu des demandes d’intervention dans les écoles.
En fait ces demandes interviennent en général lors de l’exposition mycologique à Moûtiers, car alors les écoles sont invitées à visiter l’exposition. Comme il n’y a pas eu d’exposition à Moûtiers, il n’y a pas eu d’invitation lancée aux écoles. Après évocation du sujet il est décidé de proposer notre intervention auprès des écoles, même s’il n’y a pas d’exposition à Moûtiers. Dans ce thème là est aussi abordée la question de la réforme des rythmes scolaires où nous pourrions intervenir dans les écoles par ce biais. Cela nécessite cependant un engagement régulier et non pas seulement une intervention ponctuelle. La question est à creuser. Germaine précise qu’elle intervenue pour présenter des champignons à la maison de retraite de Bozel.
- La question de la publication éventuelle d’un bulletin est discutée. Il y a beaucoup de comptes-rendus de sorties qui n’ont plus été publié ou seulement en partie sur la blog et il serait intéressant de les publier pour en laisser trace et que les données ne soient pas perdues. Sous un format dématérialisé avec tirage papier pour les personnes non connectées, cela pourrait constituer une solution plus légère que l’édition papier. Céline Roux‑Vollon propose en outre la création d’une base de données propre à « Nature en Tarentaise » pour y recueillir les données collectées durant les sorties. Cela pourrait constituer un objectif de travail collectif. En fait ces données sont toutes reprises dans des bases de données individuelles et sont retransmises, qui au pôle mycoflore de la FMBDS, qui au CBN de Gap, qui à des spécialistes comme Michel Savourey pour les papillons. La question n’est pas tranchée mais pourra être reprise.
- Dans le cadre de l’installation du nouveau site Internet, Philippe Pellicier propose la création d’un herbier ou d’une collection virtuelle dans lesquels on pourrait présenter les espèces les plus remarquables rencontrées lors de nos sorties : des photos macro et micro et une description de l’espèce et du lieu d’observation. Avec le temps cela pourrait constituer une base documentaire illustrée qui rendrait notre site attirant. C’est aussi un objectif de travail commun pour la société.
- Raymonde Chevronnet nous parle de « l’agenda 21 » de la commune de Salins, qui consiste en une série d’action en vue de l’économie des ressources naturelles. Dans ce cadre un programme de recensement des richesses naturelles de la commune est proposée à l’association, avec aménagement d’un sentier sur l’adret en direction des Frasses. Elle avait déjà évoqué cette proposition qui demandait à être précisée. Dans l’attente des résultats des élections municipales nous restons dans l’expectative au niveau de ce dossier.
- Raymonde Chevronnet nous invite à participer aux 10ans de l’association des croqueurs de pomme qui se déroulera le 24 mai à Hauteville Gondon. Elle demande à l’association si des personnes seraient prêtes à proposer des animations nature. Marianne Meyer propose une conférence sur les myxomycètes.
- Jacques Clément évoque la possibilité qu’une association comme la notre puisse recevoir des dons déductibles de l’impôt sur le revenu si nous en avions besoin.
- Cette année « Nature en Tarentaise » fête son cinquantième anniversaire. Comment allons-nous marquer cet anniversaire. Après discussion deux activités sont proposées et devront être approfondies :
1. pour les membres un repas au restaurant en octobre ou novembre après la saison mycologique ;
2. pour s’ouvrir et faire connaître l’association une soirée en trois parties : 18h-19h une conférence sur le sahel au Sénégal par Céline Roux-Vollon, 19h-20h apéritif dînatoire, 20h-21h Projection du film sur les bouquetins de René Roche.
L’organisation, possibilité de réservation de salle pour fixer la date, tout cela est entre les mains du conseil d’administration.

Renouvellement du tiers sortant :
Les tiers sortant est constitué des personnes suivantes :
- Christine Poulet
- Jacques Clément
- Isabelle Blanc-Tailleur
- René roche
- Gaston Genet
Seul René Roche ne se représente pas. Brigitte Buttin propose sa candidature.
Le vote de ce renouvellement est validé à l’unanimité.

La séance est levée vers 20h30 et tout le monde est invité à partager un buffet et trinquer au vert de l’amitié.


Annexe 1

Compte rendu des activités botaniques

Sorties botaniques de printemps

  • 15 avril : Grand cœur (chemin des vignes )
  • 22 avril : Feissons-sur-Isère (route du château )
  • 27 avril : Salins les thermes (chemin de Leschaux )
  • 6 mai : Salins les thermes ( route des vignes )
  • 13 mai : Centron ( chemin des Esserts )
  • 27 mai : Villette
  • Séjour du 31 mai 1 et 2 juin au gîte de Trescleoux (13 participants ) : les gorges de Méouge, la montagne de Châbre, le mont de la Garde
  • 3 juin  : la Saulce, Brides
  • 10 juin : Salins (la Dame Blanche)
  • 17 juin : déchetterie de l’ile Ferley
  • 24 juin : St Marcel (chapelle St-Jacques)
  • 30 juin journée inter-sociétés organisée par « Nature en Tarentaise » (35 participants) à St Jean-de-Belleville au lieu dit la Roche : promenade botanique le long de la piste, exploration de la zone sèche de la Roche.
  • 1 juillet : Fontaine-le-Puits (piste 1100)
  • Séjour a Névache : 6 et 7 juillet (16 participants)

Sorties d’été

  • 13 juillet : le Cormet de Roselend en direction de Combe Neuve
  • 20 juillet : La grande Sassière
  • 3 août : vallée des Avals et col des Saulces
  • 10 août : Ste-Foy-en-Tarentaise lac du Petit
  • 15 août : St Martin-de-Belleville, col de Pierre Blanche
  • 1 septembre : grand tour du lac de La Plagne

Marie-Annick Villermet
Secrétaire


Annexe 2

Sorties mycologiques automne 2013

  • 07 septembre:ramassage et détermination pour expo à Nâves (env 70 espèces)
  • 08 septembre :exposition à Naves Fontaine à la « fête des cortis » (5 personnes ont aidé à l’exposition)
  • 09 septembre : sortie à l’ Altiport Méribel (1850 m) et exposition au marché le lendemain matin (12 personnes)
  • 16-sept. sortie à Hautecour (1300 m, pluie) et exposition au marché le lendemain matin (4 personnes)
  • 23-sept. sortie à Combelouvière (1200 m) et exposition au marché le lendemain matin (23 personnes)
  • On a exposé au marché env 55 à 70 espèces
  • 30 septembre : sortie à Navette au « Plan des heures » (pluvieux le matin, 1200 m, 10 personnes)
  • 05 octobre : exposition à Salins les Thermes toute la journée, nombreuses visites en particuliers du curistes
  • 07 octobre : sortie Pussy la montagnette (1100 m, 11 personnes)
  • 14 octobre : le Cudray de Notre-Dame-de-Briançon (700 m, 7 personnes) photos de Grifolia frondosa, et de Onnia triqueter sous le microscope
  • 21 octobre : sortie à Doucy, le Crétet, les étangs (1000 m à 1100 m, 9 personnes)
  • En octobre intervention de Germaine Maître à la maison de retraite à Bozel
  • 28 octobre : projection en salle des champignons ramassés en cours d’année
  • novembre et décembre : travail en salle sur la loupe binoculaire et le microscope
  • 06 janvier : soirée conviviale, tirage des rois et jeux
  • janvier février : travail en salle sur le microscope, la loupe binoculaire et l’ordinateur
  • 14 janvier : détermination en salle de Hebeloma anthracophilum
  • 03 février : projection en salle toxicité des champignons par le Dr Christian Belmont

Gaston Genet


Annexe 3

Association Nature en Tarentaise - Rapport moral année 2013

Une fois de plus nous nous retrouvons pour faire le bilan de notre année écoulée. Il est important de se poser un peu pour réfléchir ensemble de la direction que nous voulons prendre. « Nature en Tarentaise » présente un programme très riche tout au long de l’année. Ce programme va dans le sens des statuts qui est de promouvoir la découverte du milieu naturel et de vulgariser la mycologie, la botanique, mais aussi toutes les sciences qui touchent à la nature. N’oublions pas que nous sommes « Nature en Tarentaise » et que le mot « nature » doit avoir tout son poids. L’année passée sous l’impulsion de personnes présentes lors de nos sorties nous avons pu aussi nous intéresser aux papillons et parfois à d’autres thèmes.
Notre programme est très attirant à en juger au succès que rencontrent nos activités. Les lundis du printemps comme ceux de l’automne attirent toujours un public nombreux et très intéressé. Les séjours drainent toujours un public nombreux. Pour cette année, dans l’idée de s’appuyer sur ces activités dynamiques, nous avons décidé d’organiser au printemps des lundis après-midi pour la botanique comme ceux de l’automne, il y en aura trois. Cela nous permettra des herborisations dans des endroits plus éloignés et de viser des sites d’intérêt. Par ailleurs nous avons aussi institué deux lundis après-midi au printemps pour faire des sorties mycologiques, ce qui est également nouveau. Les séjours botaniques plaisent toujours énormément et permettent de découvrir d’autres régions et leurs milieux. Cette année nous aurons trois séjours : le premier dans les Baronnies (Drôme), au Mont-Cenis et au Refuge du Carro en Maurienne. La formule des expositions dans les villages se révèle beaucoup plus intéressante que la grande exposition que notre association a proposée pendant des années à Moûtiers. C’est pourquoi l’expérience va encore être renouvelée cette année à Naves et Saint-Oyen. Pour Moûtiers notre présence sur le marché trois mardis de septembre est aussi une occasion de toucher un public différent et de garder contact avec la commune de notre siège social.
Notre intégration dans la fédération est également toujours forte. Tout d’abord au niveau départemental nous participons aux journées inter-sociétés et même avons organisé l’inter-société de botanique en 2013 et organiserons celui de mycologie en septembre prochain. Ces journées sont des occasions de rencontre, d’échanges et de prospections communes avec les associations voisines, dans un climat convivial. Au niveau fédéral proprement dit, nous participons aux réunions du conseil d’administration et j’ai personnellement été sollicité pour occuper le poste de vice-président, responsable du pôle édition. Nous essayons de participer aux sessions, à l’assemblée générale. La fédération propose de nombreuses sessions et un programme de formation beaucoup plus pointu depuis cette année avec en particulier un Diplôme Universitaire de Mycologie en lien avec les universités de Grenoble, Lyon et Dijon. Nous sommes invités à participer à ces formations car c’est depuis toujours ce qui apporte de la matière à nos activités. Une autre nouveauté de cette année : nous prenons part au programme d’inventaire régional mise en place par la FMBDS à travers le « pôle biodiversité ». Pour cela nous transmettons toutes nos observations de champignons pour intégration à la base de données régionale. Ce travail fait partie d’un mouvement déjà avancé depuis quelques années par les conservatoires botaniques nationaux. Le rôle de ce pôle est de recenser l’état de la fonge (équivalent de la flore pour les champignons) en Rhône-Alpes, de constituer des listes rouges et de se positionner comme interlocuteur reconnu auprès des pouvoirs publics et des collectivités locales, dans le domaine de la mycologie et la protection de milieux, aux côtés des CBN. C’est un projet ambitieux pour lequel la FMBDS a consacré des moyens importants –une personne experte est payée pour ce projet et la plupart des associations membres se sont engagées dans cette démarche. Cela donne à l’action de notre société une reconnaissance officielle dans l’expertise mycologique et naturaliste de notre vallée et consacre au niveau régional le travail de vulgarisation et de recherche scientifique des 50 années d’existence de la fédération. Ajoutons pour terminer sur ce chapitre fédéral l’existence d’un excellent bulletin de liaison illustré qui reflète les activités des associations dans la région. Nous sommes invités à y contribuer, ce que nous n’avons pas fait depuis quelques années.
Malgré une activité florissante nous constatons une érosion continuelle du nombre de nos adhérents. Il faut considérer l’évolution du bénévolat et du mouvement associatif en France où cette tendance est générale. En effet autant nos anciens étaient pour beaucoup des membres qui chaque année renouvelaient de façon quasi systématique leur soutien autant aujourd’hui la fidélité à une association comme la nôtre n’est plus une constante sur laquelle on peut compter. La diversité des offres de loisirs, la propagation de l’Internet, la crise économique qui touche beaucoup de familles, voilà des éléments susceptibles d’expliquer cette évolution. Faut-il en faire une préoccupation majeure ? Notre activité reste très vivante malgré cette situation et cette diminution ne remet pas en cause la continuité des activités ni les fondements de « Nature en Tarentaise ». Cependant c’est bien le nombre de nos adhérents qui nous donne des moyens de subsistance, donc il faut tout de même veiller à solliciter de nouveaux adhérents.
Depuis deux années nous avons mis en place un blog qui permet de fournir des informations sur nos activités et de donner des comptes-rendus de sorties. Dans le contexte actuelle où nous avons plus de mal à rassembler des membres constitués, l’Internet ne peut plus rester en marge de notre activité et doit prendre une place prépondérante. Même si 30% de la population française reste non-connectée, on se doit de développer un tel outil pour maximiser les chances d’intéresser des personnes extérieures, mais aussi de développer la communication au sein de l’association. C’est pour cela que notre blog devient à partir d’aujourd’hui un véritable site Internet. Nous avons déménagé le blog vers un hébergeur de site gratuit pour les associations et nous avons acheté un nom de domaine : dorénavant vous pourrez vous connecter à « nature-en-tarentaise.org ». Ce changement va élargir nos possibilités, nous pourrons mettre en ligne des comptes-rendus plus complets dans des formats moins contraints et proposer des documents téléchargeables comme par exemple l’ensemble de nos numéros de notre journal. La publication sur le site est ouverte aux membres et il serait souhaitable que nous soyons plusieurs à contribuer. Soulignons aussi que la fédération a aussi fait évoluer son site récemment et veut développer en particulier sa notoriété dans le grand public par ce biais.
Pour terminer ce rapport moral 2013 qui souligne la vivacité de l’association « Nature en Tarentaise », je voudrais remercier M. le Maire de Moûtiers qui met à notre disposition un local à titre gratuit, ce qui constitue un appui vital sans lequel nous ne pourrions pas exister. Je voudrais remercier notre présidente, les membres du conseil d’administration et tous les bénévoles qui d’une manière ou d’une autre ont contribué à ce que notre association soit très vivante, mais aussi à ce que se développe entre nous des liens sincères d’amitié qui font que « Nature en Tarentaise » est un lieu de partage de connaissance où chacun se sent accueilli et trouve un certain épanouissement.

Philippe Pellicier,
vice-président de « Nature en Tarentaise »
vice-président de la FMBDS

qrcode:https://nature-en-tarentaise.org/Assemblee-generale-2014-9

Dans la même rubrique



pucePlan du site puceContact pucesquelette puce

2012-2020 © Nature en Tarentaise - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.35
Hébergeur : SpipFactory