23 mars : de Pomblière à Hautecour
Article mis en ligne le 21 avril 2019

par Philippe Pellicier

Jean-Pierre Lepki un de nos adhérents, a défriché un sentier qui permet de relier La Saulcette (Pomblière-St-Marcel) à Hautecour la Basse. C’est un travail titanesque qu’il a réalisé seul depuis quelques années. Qu’il soit félicité pour ce travail. La première sortie de notre saison nous l’avons programmée sur ce sentier, et nous avons pu nous rendre compte du temps de de l’énergie qu’il aura fallu pour que se sentier retrouve vie.
Il était encore bien tôt pour y voir beaucoup de plantes fleuries, mais nous avons pu établir une liste que Monique Magnouloux a rédigé dans son compte-rendu habituel disponible dans l’espace adhérents.
Nous avons rencontré en fleur des violettes, ce qui représente souvent un casse-tête à cause de la présence nombreuse d’hybrides. À telle point que la clef de Flora Gallica presque dès le début nous arrête dans notre tentative de détermination : il faut examiner le pollen au microscope pour voir s’il est irrégulier -cas des plantes hybrides- ou régulier et dans ce cas la détermination peut continuer. Mais là encore le nombre des espèces et la précision que nécessite l’observation des caractère peuvent faire butter le botaniste lambda...
Nous reviendrons sur ce sentier un peu plus tard en saison pour y observer des plantes en fleur et établir un liste plus complète.

qrcode:https://nature-en-tarentaise.org/23-mars-de-Pombliere-a-Hautecour



pucePlan du site puceContact pucesquelette puce

2012-2019 © Nature en Tarentaise - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.11
Hébergeur : SpipFactory